LE DRAPEAU KABYLE FLOTTE À AT-VUƐISI : « LE TEMPS DES CONTESTATIONS MINEURS EST CLOS, VIVEMENT LA SOUVERAINETÉ DE LA KABYLIE »
vendredi 17 juillet 2015
AT VUΣISI- VGAYET (SIWEL) – Hier l'émotion était forte pour le lever du drapeau kabyle à At-Vuɛisi. Les jeunes de cette localité de Vgayet, situé dans la commune de Tizi-N'Berber, ont fait preuve d'un engagement, d'une volonté et d'une ferveur qui rassurent et qui font chaud au cœur. Conscients de l'énorme enjeu de la libération de la Kabylie du joug de l'arabo-islamisme, la jeunesse d'At-Vuɛisi a lancé un message fort : « Le temps des contestations mineurs est clos, vivement la souveraineté de la Kabylie »

Lire la suite sur : http://www.makabylie.info/?article1614

 

EVENEMENTS DE GHARDAIA

 

Grand Reportage en écoute ici sur RFI.

 

Ghardaia - Les services répressifs de l'Etat colonial algérien viennent d'arrêter le Dr Kamel Eddine Fekhar et 40 autres citoyens mozabites. L'arrestation a eu lieu à la mosquée où les victimes étaient en train d'effectuer la prière d'El Aicha.

Pendant que l'Etat algérien intensifie sa politique répressive contre les victimes au lieu d'arrêter les bourreaux, la solidarité avec le peuple mozabite s'organise et s'amplifie. Voir la Suite sur SIWEL Info.

Zayen à Sahel ce mardi 30 juin : «Des rendez-vous avec le public dans les villages».

Pour présenter son dernier album, « Uccen d Umeksa», le chanteur sera au village Sahel ce 30 juin . Au moment de la conception de l'album, il avait envie de proposer des rendez-vous avec le public dans des lieux en dehors des sentiers battus. Ça donne quelque chose d'assez dingue.

La Suite sur le BouzeguènePost.

Aux environs de 11H 30, brandissant des posters de Lounès Matoub et des drapeaux kabyles, les militants du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK), à leur tête le président du Mouvement, Bouaziz Ait Chebib, sont venus des 4 coins de la Kabylie pour se recueillir sur la tombe du Rebelle.

Dans un discours dont vous trouverez les grandes lignes ci-après, le président du MAK n'a pas manqué de relever « l'ardeur et la fidélité des nouvelles des générations envers le combat identitaire », justifiant ainsi un proverbe mexicain cité par un jeune militant du MAK qui dira « Ils ont voulu nous enterrer, ils ne savaient pas que nous étions des graines »...Et en effet, ce sont des milliers de graines kabyles qui ne cessent de germer sur la terre ancestrale de cette Kabylie éternelle : « idurar ay d l3emri-iw » disait le semeur de graine...

La suite sur : Site d'information SIWEL